top of page
  • Photo du rédacteurMarie-Liesse DE LASSUS

Bioteos : réduire la pollution de l'air grâce aux microalgues !


Dans la BISE de cette semaine : Bioteos, qui utilise des algues microscopiques pour répondre aux enjeux sanitaires et environnementaux !


Face à la problématique alarmante de la pollution de l'air, leur initiative novatrice a vu le jour en 2021, voulant explorer une solution prometteuse pour éliminer les polluants atmosphériques et améliorer la qualité de l'air intérieur.


Les chiffres parlent d'eux-mêmes : chaque année, 9 millions de personnes décèdent prématurément en raison de la pollution de l'air. De plus, l'air à l'intérieur des bâtiments est souvent 5 à 7 fois plus pollué que l'air extérieur.


Leur solution ? Proposer une technologie qui utilise les microalgues en tant que purificateurs d'air biologiques.


🎙️ Entretien avec Romain Dhenin, co-fondateur de Bioteos.

 

💡 D’où est venue l’initiative de cette technologie ?


Notre solution a été en partie motivée par un reportage sur les algues diffusé sur Arte. Ce reportage a exploré un large éventail d'applications potentielles des algues, mettant en lumière leur utilisation innovante dans la création de biocarburants à base d'algues. Suite à l’identification d’un réel potentiel, Romain a réalisé un master en entrepreneuriat pour exploiter le potentiel des algues et produire des huiles riches en oméga-3. Cette solution visait à contribuer en partie à la préservation des ressources marines en évitant la pêche intensive. Cependant, il a été reconnu que le marché des algues reste complexe à intégrer pleinement, incitant ainsi à réfléchir aux alternatives possibles.



Enfin, cherchant toujours à utiliser le potentiel des algues, nous nous sommes tournés vers la lutte contre la pollution de l'air. Nous nous sommes penchés sur la problématique des systèmes de métro, mettant en lumière les défis auxquels sont confrontées ces environnements urbains et suscitant ainsi des interrogations sur d'autres mesures à prendre. Nous avons pu mettre à l'épreuve notre solution avec succès dans le métro de Lille en mars 2022, dans le cadre d'un test de 4 mois mené en collaboration avec Atmo Hauts-de-France.


Au-delà des applications dans les transports publics, nous avons décidé de nous orienter vers le marché privé, proposant des purificateurs d'air pour les espaces tertiaires.


🌱 Comment fonctionne la purification de l’air ?


Le processus de purification de l'air grâce aux microalgues repose sur leur capacité à agir comme un véritable puits de carbone. Ces microorganismes marins ont la remarquable aptitude d'absorber le CO2 présent dans l'air, et ce, de manière bien plus efficace que les arbres. Ils exercent également leur action en absorbant d'autres polluants atmosphériques tels que le dioxyde d'azote (NO2), les composés organiques volatils (COV), ainsi que les particules fines.


Pour ce qui est des particules fines, le procédé technologique utilisé pour cette purification de l'air repose sur une méthode particulière. Il consiste à piéger les poussières en suspension dans l'air dans l'eau. Les microalgues sont ensuite disposées autour de ces particules et contribuent à les faire précipiter, nous permettant ainsi de les évacuer. Ainsi, notre système de purification requiert un entretien régulier, avec des opérations de maintenance à effectuer chaque mois pour garantir son efficacité continue.


Par ailleurs, nous avons collaboré avec un laboratoire, en l'occurrence la Chaire de Biotechhnologie de Centrale Supélec, pour obtenir une approbation scientifique de notre produit.


🔍 Comment vous différenciez-vous de vos concurrents ?


Notre projet se distingue par son caractère innovant à plusieurs niveaux, apportant une réelle valeur ajoutée sur le marché. Tout d'abord, parmi les concurrents qui exploitent les microalgues pour la purification de l'air, nous sommes les seuls à déployer cette technologie dans des espaces intérieurs. Cette approche est particulièrement cruciale, car les espaces intérieurs tendent à présenter une qualité de l'air souvent plus problématique, étant donné la concentration accrue de polluants.


Nous avons développé une technologie brevetée qui nous permet de traiter jusqu'à 70 % plus d'air que nos concurrents. Là où nos concurrents utilisent une méthode qui repose sur un processus de bullage unique, qui envoie de l'air sous forme de bulles dans le liquide, un procédé traditionnel énergivore, notre innovation réside dans le fait que nous faisons pénétrer de l'eau dans l'air absorbé. Cette méthode révolutionnaire nous confère un avantage considérable en termes d'efficacité, de consommation énergétique réduite et d'impact environnemental moindre, tout en assurant une purification de l'air à l'intérieur de manière plus performante que nos concurrents.


🎯 À quelles réglementations votre secteur est-il confronté ?


Notre secteur est soumis à diverses recommandations liées à la qualité de l'air. Nous avons effectué des tests significatifs pour évaluer l'impact de notre technologie, notamment dans le métro de Lille, où les quais mesurent 52 mètres de long et 8 mètres de large. Grâce à notre solution, nous avons réussi à réduire de 25 % les niveaux de particules fines sur ces quais, ce qui dépasse les critères établis par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), même s'il n'existe pas encore de réglementation spécifique en la matière.


Néanmoins, il est important de noter que les réglementations concernant la qualité de l'air ont évolué au fil du temps. À partir des années 50, des lois et réglementations ont commencé à aborder cette problématique. Depuis 2010, une série de nouvelles lois ont été promulguées. Par exemple, la loi Grenelle 2 exige la surveillance de la qualité de l'air dans les espaces fréquentés par des personnes de moins de 18 ans et de plus de 65 ans. À partir de 2024, ces mesures s'appliqueront aux centres et locaux qui accueillent ces personnes, obligeant ainsi à mettre en place des systèmes de surveillance de la qualité de l'air. Ces réglementations en constante évolution soulignent l'importance croissante de notre secteur pour répondre aux enjeux de la qualité de l'air.


🚀 Quels sont vos futurs chantiers et défis ?


Nous avons lancé notre produit pour les entreprises en juin 2021, et nous sommes actuellement en train de le commercialiser, tout en finalisant les dernières certifications nécessaires. Notre prochain objectif est de le déployer chez nos premiers clients. D'ici la fin de l'année, nous prévoyons d’installer notre produit chez 5 clients, avec pour ambition d'atteindre une soixantaine d’installations d'ici la fin de l’année prochaine. Nous travaillons principalement avec des ETI.

 

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article !


👉 Pour en savoir plus sur Bioteos, c'est ici. !


👉 Pour en savoir plus sur Entracte, c'est par là !


🦚 Entracte, c'est la solution d'accompagnement holistique et complète au service de la transition écologique et sociale des startups, des PME et des ETI. 🌱 Vous souhaitez vous faire accompagner dans votre démarche de transition ?

👉 Prenez rendez-vous avec nos experts pour un appel gratuit et sans engagement autour de votre démarche RSE !


Kommentare


bottom of page