top of page
  • Julie B.T.

Comment une entreprise peut-elle s’engager vers la régénération ? 🤔

Dernière mise à jour : 8 avr.


L'émergence du terme “entreprise régénérative” suscite des interrogations : est-ce un vrai changement de paradigme ou simplement du greenwashing ? 


Dans l’article L’entreprise régénératrice est-elle possible ?, nous avons vu qu’il était crucial de réintégrer un espace sûr et juste pour l'humanité, représenté par un donut où les besoins fondamentaux de chacun sont satisfaits sans dépasser les limites planétaires. 


Ce donut invite à abandonner le paradigme de la croissance infinie pour adopter des modèles d’entreprises à visée régénérative. Abandonnant les modèles linéaires traditionnels, axés sur l'extraction et la production, de telles entreprises vont au-delà de la simple compensation écologique en repensant fondamentalement leur modèle d'affaires pour intégrer une vision holistique du vivant et des ressources, comme présentée dans notre précédent article.


Cet article permet d’explorer des actions concrètes que les entreprises peuvent entreprendre pour cheminer vers une véritable visée régénérative.


Comment cheminer vers un modèle compatible avec le donut ? 


Le Doughnut Economics Action Lab (DEAL) (1), a mis en place des méthodologies pour travailler sur son modèle d’affaires à la lumière de la théorie du donut. En voici les grandes étapes.

1. Comprendre l'impact de l’entreprise par rapport aux dimensions du donut : les impacts négatifs qui dépassent les limites, mais aussi les impacts positifs qui permettent de vivre dans le donut.


2. Identifier les idées les plus ambitieuses et les plus audacieuses qui permettraient à l’entreprise d’aider l’humanité à vivre dans le donut, en débridant son imagination et exprimant même ce qui paraît infaisable.


3. Explorer la manière dont le modèle actuel de l’entreprise permet et freine ces idées. Notamment, qu’est ce qui empêche l’entreprise dans sa raison d’être et sa mission, ses parties prenantes, sa gouvernance, son mode de propriété et ses financements de grandir vers la régénération ? Et dans tout cela, qu’est-ce que l’entreprise doit abandonner et stopper ?

4. Explorer comment redéfinir l'entreprise afin de permettre aux idées les plus transformatrices, régénératrices et distributives d’éclore.

Cela implique une réflexion approfondie sur la conception organisationnelle de l'entreprise et sur les changements systémiques nécessaires pour qu'elle devienne intrinsèquement régénératrice et distributive de par sa conception. 

Autrement dit, comment choisir sa raison d’être et mission, ses parties prenantes, sa gouvernance, son mode de propriété et de financements pour qu’ils soutiennent et favorisent la vie et permettent de lever les freins évoqués au point 3 ?

Le schéma ci-dessous du DEAL résume ce besoin de passer d’un système dégénératif à un système régénératif.


Promouvoir une approche vivante et régénérative chez les collaborateurs 


Avoir une visée régénérative ne se limite pas à son environnement et ses parties prenantes externes. L’entreprise doit aussi identifier un mode d’organisation et de gouvernance qui permet à ses collaborateurs d’exprimer tout leur potentiel afin de créer une culture d’entreprise favorable à la vie


Autrement dit : 

  • Comment le mode d’organisation et le management, permettent-ils aux collaborateurs de se sentir pleinement vivants et d’exprimer leurs talents et leur créativité ? (Sur ce sujet, nous vous invitons à lire notre prochain article sur les propositions de Frédéric Laloux pour avancer vers de gouvernance d’entreprise permettant une meilleure plénitude et créativité des collaborateurs !)


Comment passer d’un modèle qui divise à un modèle distributif ?


Quelques principes pour accompagner la transformation 


Le centre de recherche Lumia (2) propose 11 principes clés, organisationnels et culturels, pour évoluer vers le régénératif, présentés dans l’infographie suivante.



La nécessité d’un leadership régénératif


Pour réussir la transition vers une approche régénérative sans retomber dans le greenwashing ou abandonner devant les défis à relever, un leadership profondément engagé et renouvelé est indispensable (2). Ce type de leadership exige une prise de conscience approfondie de la situation actuelle du vivant et une remise en question des anciennes croyances limitatives, telles que la croyance en une croissance illimitée ou une compétition constante. Il nécessite une ouverture à une vision nouvelle et plus holistique de l'entreprise.

Cela commence par une transformation intérieure profonde, impliquant non seulement l'intellect, mais aussi le cœur et parfois l'être tout entier. En étant plus aligné avec lui-même et connecté à ses aspirations les plus profondes, le leader découvrira alors en lui des réserves de ressources insoupçonnées pour incarner un changement positif et inspirant pour tous.


Conclusion


Aujourd'hui, les entreprises ont non seulement la responsabilité, mais aussi la capacité de participer à la régénération de la vie. 

La juste compréhension du concept de régénération implique un profond changement de paradigme dans les modèles d’affaires en repensant ses interactions avec la planète, les écosystèmes mais aussi les collaborateurs de l’entreprise.

Pour cela, les entreprises doivent passer d’un modèle conçu pour maximiser marges et dividendes à un modèle qui débloque les possibilités de régénération et distribution. L’exploration honnête et approfondie de son modèle d’affaires est essentielle pour opérer une transformation profonde afin de redéfinir sa raison d’être et sa mission, ses relations avec les parties prenantes, sa gouvernance, son mode de propriété et ses financements.


🌱 Vous souhaitez vous faire accompagner dans votre démarche de transition ?


👉 Prenez rendez-vous avec nos experts pour un appel gratuit et sans engagement autour de votre démarche RSE !

 

Ressources : 

  1. Les outils du Doughnut Economics Action Lab (DEAL), 2024

  2. Qu’est-ce qu’une entreprise régénérative ?, Christophe Sempels et Bertrand Thuillier, 2022, Lumia

Comments


bottom of page