top of page
  • Photo du rédacteurMarie-Liesse DE LASSUS

CoopCircuits : les circuits courts connectés !


Dans la BISE de cette semaine : CoopCircuits, la plateforme libre, cogérée et accessible à tous pour faciliter les circuits cours !


CoopCircuits offre une plateforme de vente en ligne en open source aux producteurs et autres organisateurs de circuits courts, pour faciliter la mise en vente de leurs produits. En tant que Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC), a pour vocation de favoriser le développement des circuits courts en France. L’objectif ? Recréer du lien entre producteurs et consommateurs à travers toute la France.


🎙️ Entretien avec Cécilia Henry, chargée du développement de CoopCircuits.

 

💡 D’où est venue l’initiative CoopCircuits ?


Elle a germé de la nécessité de faciliter les circuits courts dans les zones rurales tout en promouvant une approche collective au service de l'agriculture. Cette démarche vise à rétablir un lien entre les producteurs et les consommateurs. Nous offrons ainsi un outil de vente en ligne en open source aux organisateurs de circuits courts, tels que les producteurs, épiceries et associations. Ce service est proposé via une SCIC, garantissant une gouvernance collaborative. CoopCircuits propose également une gamme de formations et un soutien personnalisé pour les gestionnaires et les porteurs de projets de circuits courts.


Notre mission la voici : Favoriser le développement de producteurs locaux, rémunération juste avec une production et consommation locale, de saison, de qualité pour s’émanciper des intermédiaires qui captent la valeur (industrie agro, grande distribution) en répondant au besoin de reconnecter producteur et consommateur !


👨‍🌾 A quels problèmes vous adressez-vous ?


Nous cherchons à nous adresser à l'organisation de la vente en ligne de produits provenant d'un ou de plusieurs producteurs. Les systèmes alimentaires actuels posent de graves problèmes sociétaux, tels que la santé, la biodiversité, la résistance aux antibiotiques, la perte de nutriments, les déchets, et même le taux élevé de suicide parmi les agriculteurs.


Ces problèmes découlent principalement de deux causes majeures :

  1. La distance grandissante entre les producteurs et les consommateurs, d'abord physique en raison de l'urbanisation et de la mondialisation, ainsi que la multiplication des intermédiaires, puis psychologique, car nous perdons le lien avec la provenance des aliments, comment ils sont produits, et nous accordons peu de valeur à notre alimentation, ce qui entraîne un gaspillage accru.

  2. La centralisation, la concentration, et l'intégration croissante dans l'industrie agroalimentaire, où un petit nombre de multinationales contrôlent désormais le système alimentaire.

CoopCircuits s'attaque à ces problèmes fondamentaux en soutenant la décentralisation du système alimentaire. De fait, les circuits courts rétablissent le lien entre producteurs et consommateurs ce qui permet de construire un prix juste pour le consommateur et pour le producteur, réduisent le gaspillage, les conservateurs, les emballages, et promeuvent des produits frais, locaux et de saison, tout en réduisant le transport.


🤲🏻 Quelle est la valeur ajoutée de CoopCircuits ?


Nous nous distinguons par rapport à d’autres plateformes de plusieurs façons.


Tout d’abord, la polyvalence des fonctionnalités de la plateforme permet à un large éventail d'initiatives de l'utiliser. Cela inclut les agriculteurs, éleveurs, maraîchers, artisans impliqués dans la vente directe, les groupements de producteurs, les groupements d'achat tels que les AMAP, les épiceries spécialisées dans les circuits courts, ainsi que les collectivités territoriales souhaitant mettre en place une infrastructure numérique pour faciliter les échanges de produits en circuits courts entre les producteurs et les habitants. Ainsi, CoopCircuits valorise la diversité des organisations, offrant aux gestionnaires de boutiques en ligne la flexibilité nécessaire pour répondre à divers besoins.


De plus, la plateforme permet de connecter les catalogues avec une synchronisation des stocks, permettant aux utilisateurs de vendre à travers leur propre boutique en ligne, mais également via une ou plusieurs autres boutiques, et vice-versa. L'objectif central de cette technologie développée par Open Food est de favoriser la mise en réseau des utilisateurs, leur offrant

ainsi la possibilité d'augmenter leurs opportunités de vente et de tisser un réseau d'acteurs qui couvre le territoire grâce à des circuits de distribution courts, autonomes mais interconnectés via la plateforme.


Nous nous distinguons également en termes de philosophie. L'approche coopérative d'intérêt collectif favorise l'autonomie des acteurs des circuits courts, car la plateforme demeure sous leur contrôle, empêchant son rachat ou des changements unilatéraux. Le concept de "commun numérique" promeut la gestion collective, durable et démocratique des ressources, tandis que la technologie partagée à l'échelle internationale via Open Food Network offre une plateforme performante à coût abordable.


🌍 Quel est l’impact de facteurs environnementaux et économiques sur les circuits courts ?


Nous pensons que les habitudes de consommation continuent de changer pour des raisons, notamment éthiques et économiques. En effet, les circuits courts, en réduisant le nombre d'intermédiaires, sont en mesure de limiter l'influence des coûts liés aux transports et à l'énergie, ce qui contribue à une stabilité relative des prix. Toutefois, il reste un travail à accomplir pour encourager une plus grande adoption des circuits courts dans les habitudes alimentaires des Français.


🌳 Quels sont les piliers fondateurs de votre projet en lien avec la RSE ?


Notre création découle de la volonté de promouvoir des activités économiques au service de l'intérêt général, axées sur la justice sociale et le respect du vivant. Notre motivation initiale n'était pas centrée sur les bénéfices, mais sur la transformation profonde de l'économie et, par conséquent, de la société.


Cette transformation s'articule autour de trois piliers :

1. l'amélioration des circuits courts pour offrir des produits à un prix équitable tant pour les producteurs que pour les consommateurs,

2. la réalisation de cette mission au moyen d'un outil numérique libre, ouvert et décentralisé, constituant une alternative robuste aux géants du numérique (GAFAM),

3. la mise en œuvre au sein d'une coopérative d'intérêt collectif où le pouvoir et la valeur sont partagés.



🥕 Un dernier message pour les consomma(c)teurs ?


Pour façonner une société plus équilibrée, respectueuse de l'environnement et de ses habitants, on oppose souvent les "petits gestes" individuels aux mesures politiques et aux régulations macro-économiques essentielles. CoopCircuits se situe quelque part entre les deux. Nous offrons la possibilité aux organisateurs de circuits courts de vendre leurs produits de manière simple et efficace, permettant ainsi de se libérer de la dépendance envers la grande distribution et l'industrie agroalimentaire. Par conséquent, les consommateurs deviennent des "consomma(c)teurs" en achetant des produits qui contribuent à la construction d'un système alimentaire durable. Plus il y aura de participants, moins l'économie "destructrice" aura d'influence.


De plus, nous concrétisons une alternative à grande échelle grâce à notre structure coopérative et à notre participation au réseau Open Food Network. S'engager dans ce type de collectif pour construire un bien commun en tant que modèle économique post-capitaliste renforce notre engagement militant, au-delà des gestes individuels. De plus, nous mettons en lumière ces alternatives, illustrant à quoi pourrait ressembler une économie respectueuse de l'environnement, remise entre les mains des citoyens. Cela relève du rôle de l'alliance Licoornes, co-créée en 2020.


En résumé, ces différents éléments sont intrinsèquement liés : nous avons besoin des "petits gestes" (comme acheter des produits dans des circuits éthiques), d'alternatives qui nous permettent de projeter un monde de demain avec une économie plus équitable et respectueuse, ainsi que d'efforts de plaidoyer pour rendre ces alternatives visibles. Il existe bel et bien des modèles économiques au-delà du capitalisme, axés sur le partage des richesses et le bien-être collectif plutôt que sur l'enrichissement d'une minorité au détriment de tous les autres.

 

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article !


👉 Pour en savoir plus sur CoopCircuits, c'est ici. !


👉 Pour en savoir plus sur Entracte, c'est par là !


🦚 Entracte, c'est la solution d'accompagnement holistique et complète au service de la transition écologique et sociale des startups, des PME et des ETI. 🌱 Vous souhaitez vous faire accompagner dans votre démarche de transition ?

👉 Prenez rendez-vous avec nos experts pour un appel gratuit et sans engagement autour de votre démarche RSE !


Comments


bottom of page