top of page
  • Photo du rédacteurAlizé DANCHAUD

H2O at Home, la révolution de la micro-fibre.

Dernière mise à jour : 12 mai 2023

La BISE, c'est la Bonne Initiative de la Semaine !


L'objectif ? Mettre en avant des start-ups / des entrepreneurs qui innovent, au service de la transition ! 🌱

 

Guillaume Leymonerie est un homme passionné et engagé depuis 25 ans pour des produits d’entretien écologiques sans concession. Il crée H2O at Home en 1998 en proposant des microfibres qui permettent un nettoyage à l’eau, sans produit ajouté. En 2000, il lance une nouvelle société, Decitex, pour améliorer le nettoyage en entreprise puis en milieu hospitalier. Ces 2 entreprises sont aujourd’hui réunies sous l’entité « 3E Concept » et révolutionnent la vente à domicile et le nettoyage de toutes les surfaces. Avec plus de 200 salariées.és, 5 600 conseillères.rs et plus 85M€ de chiffre d’affaires en 2022, Guillaume témoigne de son parcours et de sa vision.


Entretien avec Guillaume Leymonerie - Fondateur de H20 👋



🌱 En quelques mots, pouvez-vous me présenter votre projet ?


Inspiré des usines automobiles qui utilisaient déjà des microfibres pour nettoyer les carrosseries, j’ai décidé de lancer H2O at Home en 1998. En 2000, Nils Riancho, ingénieur textile, nous rejoint et élabore sa première machine de découpe à ultrason. C’est grâce à cette création unique que les microfibres auront des bords esthétiques, techniques avec une automatisation suffisante pour produire en France et en Roumanie et que Decitex est devenu le spécialiste de la réduction bactérienne à l’eau en milieu hospitalier et industries de pointe. H2O at Home et Decitex s'internationalisent en Belgique dès 2004 puis aux Etats-Unis, au Canada, en Australie, au Moyen-Orient et en Europe/Scandinavie.


Grâce au succès des deux entreprises, je réalise mon rêve en 2016 : déménager tout le groupe dans un seul bâtiment passif écologique, peu gourmand en énergie, lumineux et agréable à vivre. Nous lançons aussi notre propre ferme de permaculture autour du bâtiment : objectif, des fruits et des légumes de saison pour en faire profiter tous les salariés ! L’agriculture est une activité très importante pour nos produits et prend de plus en plus de place. Nous l’utilisons non seulement pour les détergents, l'hygiène corporelle et les produits cosmétiques comme nos shampoings mais aussi pour nous nourrir. Enfin, nous avons internalisé près de 90% de notre chaîne de production, un enjeu majeur pour la pérennité du groupe !


🚀 Après cette réussite exceptionnelle en seulement 25 ans, quelle est l’évolution de votre vision pour les années futures ?


Depuis sa création, le groupe suit une stratégie visionnaire : devenir un écosystème à part entière, axé sur le partage de savoir-faire et l'inclusion sociale. Cette orientation stratégique repose sur plusieurs piliers clés dont : la construction d'un écosystème cohérent en matière d'expertise et d'expérience autour d’un produit utile ; la création de métiers d’avenir accessibles et répondant à la demande de demain ; et la protection de l’environnement par la philanthropie.

  • Répondre aux futurs consommateurs

Pour permettre à l'écosystème de se développer, il doit répondre aux enjeux de demain. Celui-ci doit nous permettre de développer des expertises sur des sujets clés comme la low-tech, combinant ainsi l'innovation et la durabilité pour répondre aux enjeux sociaux et environnementaux de notre époque. Il doit aussi nous permettre d’accéder à des produits utiles, accessibles et qualitatifs. Il faut encourager la consommation responsable à travers la formule “consommer mieux, consommer moins.” Pour soutenir ce pilier du développement, nous avons deux objectifs supplémentaires à atteindre. Le premier est d’intégrer l’ensemble de notre chaîne de valeur favorisant notre résilience. Le second est d’atteindre de nouveaux marchés. Aujourd’hui nous sommes majoritairement dans les zones rurales mais nous souhaitons aussi embarquer les citadins dans notre mode de consommation révolutionnaire !

  • Soutenir les collaborateurs de demain

Notre écosystème doit être en mesure de proposer des emplois pour demain. La vente à domicile offre depuis des décennies une alternative commerciale structurée autour du lien social. Elle nous permet de mieux maîtriser notre chaîne de valeur et d’intégrer nos marges. Ce mode de distribution, à l'origine de notre business model, représente 60% de nos ventes aujourd’hui et ne cesse de croître ! Il apporte aussi plus de flexibilité aux vendeurs et vendeuses de demain - leur permettant d'adapter leurs emploi du temps et même de combiner la vente avec d’autres activités lucratives ou non. En parallèle, nous développons des initiatives opérationnelles permettant de répondre à d'autres demandeurs d’emploi. L'agriculture, en tant que métier universel, permet ainsi de favoriser l'emploi et l'intégration de personnes issues de divers horizons, tout en contribuant à la croissance de l'entreprise.


Pour assurer notre engagement auprès de nos collaborateurs, nous avons créé notre propre campus universitaire à Lourmarin qui forme 420 personnes par an ! Alors que 10 semaines par an sont réservées pour les collaborateurs du groupe, 30 semaines sont dédiées pour le réseau des conseillères.rs. Le site se veut aussi d’être autonome pour répondre à l’ensemble des défis de demain. Par exemple, il est entouré d’une ferme de permaculture permettant de produire assez de nourriture pour nos collaborateurs présents lors de leurs séminaires.

  • Protéger notre environnement

Nous souhaitons que notre écosystème soit acteur dans la préservation de son environnement, notamment grâce à la sensibilisation et la philanthropie. C’est pour cela que depuis 15 ans, nous soutenons deux associations, Cœur de Forêt et Coral Guardian, qui protègent et restaurent les écosystèmes terrestres et coralliens. Récemment, nous nous sommes aussi engagés auprès d'une association de protection des océans dont l’impact est plus proche de nos propres activités. Son objectif est de sensibiliser les citoyens grâce à la récupération des déchets plastiques en mer et sur terre ; puis découvrir la biodiversité de façon didactique et ludique. Nous pensons sincèrement que le passage à l’action - ici le ramassage de déchets - motive une consommation responsable et peut donc sensibiliser nos futurs consommateurs à réduire leurs déchets ménagers et cosmétiques.


🎯 Suivez-vous un cadre réglementaire en matière de RSE ?


Nous avons réalisé notre premier bilan carbone en 2020 pour mieux comprendre et quantifier nos actions. De plus, les réglementations européennes et françaises se durcissent, les marchés publics demandent de plus en plus de suivi et de transparence et il est important que nous maintenions notre longueur d’avance.


Cette première démarche nous a fait comprendre que nous possédions plusieurs pièces d’un grand puzzle qui ne demandaient qu’à être assemblées. En effet, il nous manquait la méthodologie pour suivre et communiquer plus efficacement sur nos actions. Nous avons commencé par appliquer les cadres ISO et notamment ISO 26 000 pour réaliser un premier état des lieux. Aujourd’hui nous nous formons à la méthodologie OCARA (Operational Climate Adaptation and Resilience Assessment) de Carbone 4 car nous souhaitons porter une attention particulière à la gestion des risques.


La RSE est devenue une partie intégrante de notre modèle économique. Même si les régulations nous semblaient coûteuses ou laborieuses à mettre en place au premier abord, elles nous ont permis de structurer une partie de nos actions et d’établir un périmètre clair d'action pour les années à venir !”


Merci d'avoir pris le temps de lire cet article !


👉 Lien vers le site internet d'H20 at Home, c'est ici!

👉 Pour en savoir plus sur Entracte, c'est par là !


🦚 Entracte, c'est la solution d'accompagnement holistique et complète au service de la transition écologique et sociale des startups, des PME et des ETI. 🌱 Vous souhaitez vous faire accompagner dans votre démarche de transition ?

👉 Prenez rendez-vous avec nos experts pour un appel gratuit et sans engagement autour de votre démarche RSE !



Comments


bottom of page